ACTUALITÉS, OBJETS, VENTES AUX ENCHÈRES, YELLOW PEACOCK

Shalimar de Guerlain : de l’Orient en bouteille

« Elle ne porte rien, d’autre qu’un peu, d’essence de Guerlain, dans les cheveux… ». Le parfum le plus culte de la maison Guerlain, Shalimar, passera en vente aux enchères mercredi 20 décembre 2017. L’occasion de revenir sur sa création et sur la longévité de cet élixir créé il y a 92 ans.

Des amours moghols légendaires comme source d’inspiration 

C’est une histoire d’amour qui aurait inspiré Jacques Guerlain en 1925 pour la création de ce parfum. Les amours de Mumtaz Mahal et de l’empereur Saha Jahan dans les jardins de Shalimar à Agra au début du XVIIe siècle. Après la mort de Mumtaz, sa troisième épouse qui décède en donnant naissance à leur quatorzième enfant, l’empereur fait construire le désormais plus célèbre monument de l’Inde pour faire reposer sa compagne et immortaliser leur amour : le Taj Mahal.

Le goût de l’Orient à Paris 

Le parfumeur touché par cette histoire légendaire, entreprit de réaliser un parfum sensuel et féminin aux notes orientales et l’appella Shalimar, Demeure de l’amour en sanskrit. La création du parfum reste mystérieuse, Guerlain aurait utilisé une molécule, l’éthylvanilline, récemment découverte, dans le parfum Jicky créé quelques années plus tôt. De cette expérience, serait né un parfum avec pour notes de tête la bergamote, le citron, la mandarine et la sauge sclarée ; en notes de coeur le jasmin et la rose ; en note de fond la vanilline, la vanille, la fève tonka, l’iris et l’opoponax.

bergamot-1554238_1920.jpgvanilla-2519484_1920.jpgrose-374318_1920-e1513526497580.jpg

Un succès international toujours d’actualité 

Au début du XXe siècle, leurs parfumeurs font souvent appel la maison Baccarat pour la réalisation des flacons, celui de Shalimar dessiné par Raymond Guerlain sera lui aussi réalisé par la célèbre manufacture. Ses courbes s’inspirent des vasques des jardins d’Agra et son bouchon bleu en éventail des jets d’eau. Le parfum rencontre rapidement un succès international à sa création et fut récompensé à l’exposition internationale des Arts Décoratifs. Un succès toujours d’actualité, car encore porté par des milliers de femmes dans le monde et par l’une des commissaires-priseurs de Yellow Peacock…

Lot 214 : GUERLAIN – Shalimar. Flacon chauve-souris, scellé, factice. H. : 38 cm. Estimation : 500 – 600 euros

Catalogue de la vente d’une collection de plus de 2000 flacons de parfum et miniatures – mercredi 20 décembre sur http://www.drouotonline.com consultable ICI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s